DI ROSA + 1 + 1 + 1…

Par Marylin Beaufour | publié le 29/07/2017 à 09h00

Les héritiers des Arts modestes se donnent rendez-vous au MIAM à travers l’exposition, En toute modestie/Archipel Di Rosa. Soixante-et-onze artistes déploient sur les murs et les espaces, peintures, textiles, installations, vidéos, dessins, sculptures… Hervé Di Rosa précise : « La plupart de ces artistes m’étaient inconnus, bien plus jeunes que moi d’ailleurs. Julie Crenn, commissaire de l’exposition et docteur en art, a su faire dialoguer les influences et les affinités, il ajoute, à la base, existait une envie de souffle neuf et d’agréger d’autres points de vue artistiques. » De fait, les portraits et tapisseries d’Hervé Di Rosa dialoguent avec une centaine de créations dans un joyeux mélange. Hervé Di Rosa imagine très vite cette présentation comme un immense cabinet de curiosité, accrochage datant du XIXe où les collections étaient présentées avec un goût marqué pour l’éclectisme et l’originalité.
 
Dessins sur tablette

Le visiteur voit ainsi pêle-mêle Régis Perray et sa série des Ponsées, en fait des tableaux ou des papiers peints qu’il ponce, leur donnant une seconde identité ; Une installation en tissu de l’artiste emblématique japonaise Yayoi Kasam (travail marqué par l’accumulation et la répétition du motif du pois) ; trois dessins sur tablette de David Hockney ; une tapisserie sur le thème de la femme africaine d’Otobong Nkanga… Quant aux enfants, ils apprécient les singes en fourrure d’Élodie Antoine et l’âne en céramique de Gretel Weyer.
Tous les jours de 9h30 à 19h, 23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny. De 2,60€ à 5,60€, gratuit – de 10 ans et le 1er dimanche du mois. Rens. : 04 99 04 76 44 et miam.org

Milan Kunc, Vitamin Attack, 2005 © DR

 

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Se connecter