Soirées jazz à Lunel

Par ALICE ROLLAND | publié le 5/08/2017 à 01h00

Le festival de Lunel s’installe au parc Jean-Hugo du 11 au 14 août : quatre soirées en plein air pour un périple musical dédié aux grandes figures du jazz. Avec un festival Off sur la place des Calandons à l’heure de l’apéritif et des soirées étoilées sous les platanes du parc municipal. Le tout entièrement gratuit. Cette 14e édition sur le thème Au fil du jazz commence, vendredi 11, par Hey Pops, le dernier spectacle survitaminé et bourré d’humour de l’orchestre montpelliérain Caroline Jazz band sextet. Un projet ambitieux porté par l’excellent trompettiste Gilles Berthenet. Soit une escapade en Louisiane, à La Nouvelle-Orléans plus précisément, sur les traces de l’un de ses enfants prodiges : le charismatique et talentueux trompettiste et chanteur Louis Armstrong.
 
Standards des années 40 et 50

Samedi 12, plongée dans l’univers d’un autre monstre musical : Franck Sinatra, crooner à la voix inoubliable. Austin O’Brien, chanteur irlandais fasciné depuis toujours par Franck Sinatra et Tony Bennett, et l’australienne Wendy Lee Taylor, ex-danseuse formée au célèbre Lido parisien et aujourd’hui chanteuse au swing charmeur, s’immergent dans le répertoire de celui qui était surnommé « The Voice ». Attentifs à la qualité de l’arrangement musical, ils sont accompagnés par le Wendy Taylor Quintet. Dimanche 13, soirée rythmée en vue, le temps d’un clin d’œil à Fat Domino, entre swing, boogie, rock et blues. Tout comme Louis Armstrong avant lui, Fat Domino est originaire de La Nouvelle-Orléans. Chanteur de blues, pianiste doué pour le boogie-woogie, on lui attribue souvent la paternité du rock’n’roll. Rien que ça. L’hommage au musicien américain âgé de 89 ans est signé par le groupe Rolling Dominos, bien déterminé à faire danser le public. Ça va swinguer sous les platanes !

 Du 11 au 14 août, à 21h30 au parc Jean-Hugo à Lunel. Festival Off à 19h sur la place des Caladons. Gratuit. Rens. : 04 67 87 83 00.

The Rolling Dominos © DR
 

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Se connecter